• Accueil
  • Témoignages des parents AEVE suite à la pétition 2016

Témoignages des parents AEVE suite à la pétition 2016

TÉMOIGNAGES DES PARENTS AEVE SUITE A LA PÉTITION 2016

Les parents AEVE disent non à l’exclusivité, et pour le libre choix des méthodes reconnues efficaces par les familles et professionnels.

1 – Maman d’André, 4 ans
Etat français, tu nous a laissé tombé depuis le début, nous parents et enfants. Nous avons acquis une expérience que tu n’égaleras jamais car il te faudrait du coeur et un non intéressement financier envers les “bénéfices” à tirer des handicaps de nos enfants. Tu ne seras jamais à la hauteur de notre engagement. Si je n’avais pas eu le choix de la méthode et la chance de justement choisir les 3I, mon fils Andrea ne s’en serait jamais sorti car les autres méthodes ne lui conviennent pas. Nous prendrons le droit de choisir pour nos enfants. Nous saurons nous, parents, mieux que vous, état français, ce qui est juste et bon pour nos enfants. Vous feriez mieux de nous écouter parce que nous ne céderons nullement.


2 – Maman de Jérémy, 18 ans
Mon fils fait la méthode des 3 i est il a fait un grand bond en avant, il est sorti de sa bulle.


3 – Maman de Gahalad, 6 ans
Nous avons choisi les 3i pour mon petit garçon de 7 ans, autiste. A ce jour, après 4 ans de 3i, le travail de stimulation n’est pas fini mais notre fils est sorti de sa bulle, c’est à dire qu’il peut entrer en interaction avec tous et partout. Il est aussi entré dans les apprentissages. Hélas l’école est trop éprouvante pour lui car il a toujours de forts troubles sensoriels : il adore y aller mais tient à peine 1 heure. Nous faisons donc l’école à la maison, avec succès (il commence à lire), et continuons les 3i à mi-temps. C’est un petit bonhomme encore très étonnant certes, décalé, mais tout en sourire et affectueux, ravi de voir ses bénévoles-amis et ses camarades. Bref, il est heureux et en progrès. Un immense merci à AEVE et à tous nos bénévoles qui ont accompagné/accompagnent toujours patiemment chacun de ses petits pas. A mon tour, “maman 3i”, j’apporte avec force mon soutien à AEVE pour toutes ses revendications qui sont les miennes, notamment : la prise en compte de la diversité des profils des personnes avec autisme (et de leurs familles) et donc le libre-choix éducatif. L’aide aux 3I (validation scientifique, comme mentionné / la HAS), approche innovante, ambitieuse et respectueuse.


4 – Maman de Paul, 8 ans
Notre fils a intégré l’école après 3 ans de méthode 3i. Actuellement en classe de CP à mi temps avec une AVS, l’école était totalement inenvisageable il y a 2 ans. Grâce à l’équipe de bénévoles, ses progrès sont réguliers, il est entré en relation avec l’autre, il comprend les consignes, le langage émerge, il joue, il existe ! ces prérequis sont indispensables pour une bonne intégration dans le système scolaire. Nous confirmons que la méthode 3i et le soutien d’AEVE ont sauvé notre fils de son enfermement.


5 – Papa de Constant, 9 ans
Après 6 ans de 3i, notre fils est sorti de sa bulle et va bien. Il est vif d’esprit et à trouvé sa place avec les autres.


6 – Maman de Tom, 8 ans
Je suis la maman d’un petit prince extra-ordinaire de 8 ans bénéficiant de la méthode des 3i, et qui lui a permis de faire des progrès pharaoniques via cette méthode de jeu douce et sans contrainte. Outre le langage et l’expression des émotions, Tom commence à lire, écrire et entre dans les autonomies du quotidien comme préparer une recette de cuisine, se laver, commenter sa journée et prévoir son programme de demain. Les 3i est une chance pour les parents qui misent sur l’enthousiasme d’une chaîne de bénévoles. Comme d’autres méthode cognitivo-comportementales ou développementales, elle fait ses preuves et le simple regard d’un enfant neurodiverse nous convainc qu’elle est bienveillante. Christelle B.


7 – Papa de Mathieu 12 ans et Jeanne 10 ans
Méthode 3I appliquée pour mon garçon et ma première fille. Mathieu après 3 ans de 3I à plein temps, destiné initialement à l’hopital de jour, est aujourd’hui en 6e avec les félicitations, a des amis et fait du scoutisme. Sa soeur, diagnostiquée à 8 ans TSA, reprend le CM2 en septembre 2016 après 3 années de 3I à domicile. Respectez nous en reconnaissant le travail accompli par notre association. Les témoignages et les preuves ne manquent pas. Encore faut-il nous écouter et nous donner la parole. Maman de Victor 16 ans La méthode des 3 i que nous avons utilisée pour notre fils est incomparable d’efficacité dans de nombreux domaines. Elle sécurise, redonne confiance en soi, nourrit les enfants de créativité par le jeu incessant et les échanges à 2 . Les effets sont durables et exploitables dans n’importe quelle situation. Bien différemment de la méthode ABA qui conditionne l’enfant dans un contexte particulier comme un petit animal.


8 – Maman de Victor, 16 ans
La méthode des 3i que nous avons utilisée pour notre fils est incomparable d’efficacité dans de nombreux domaines. Elle sécurise, redonne confiance en soi, nourrit les enfants de créativité par le jeu incessant et les échanges à 2 . Les effets sont durables et exploitables dans n’importe quelle situation. Bien différemment de la méthode ABA qui conditionne l’enfant dans un contexte particulier comme un petit animal.


9 – Maman de Léopold, 10 ans
Maman d’un petit garçon de bientôt dix ans diagnostiqué autiste moyen/profond à l’âge de trois ans et demi, je veux témoigner de l’admirable efficacité de la méthode des 3i, mise au point par l’association AEVE. D’après les spécialistes, Léopold n’aurait jamais dû pouvoir apprendre à marcher, encore moins lire ou écrire. Après seulement un an et demi de méthode des 3i, Léopold a pu retourner progressivement à l’école pour y être finalement scolarisé à temps plein en CP après les vacances de la Toussaint, sans AVS ou tout autre type d’aide. Sa scolarité se passe très bien parce qu’il avait appris, grâce à AEVE, à entrer en contact avec les autres, à communiquer de façon naturelle. Il a été capable de se faire un puis deux amis très rapidement et n’a eu aucun problème relationnel avec ses autres camarades. Aujourd’hui, il a une bande d’amis! C’est un excellent élève qui suit les règles de vie en groupe sans problème, mais surtout c’est un enfant heureux, très drôle et d’un incroyable appétit de vie! Je recommande sans aucune restriction la méthode des 3i, qui est une méthode fondée sur le jeu, le respect de soi et des autres et absolument pas sur une quelconque forme de dressage.


10 – Grand-mère d’Etienne, 14 ans
AEVE a permis à notre petit fils de sortir de l’ autisme. Merci à l’ équipe AEVE.


11 – Maman d’Aloïs, 16 ans
Oui, les réussites sont EXCEPTIONNELLES avec la méthode des 3i. Nous ferons TOUT pour que cette méthode soit reconnue, mais par elle même, cette sera pérenne pour les années à venir. Et si elle n’est pas reconnue par le gouvernement actuel en France, pays des droits de l’homme (!) elle commence déjà à être reconnue à l’international … sera reconnue.


12 – Maman d’Abiquel, 17 ans
La méthode des 3i a permis à ma fille de sortir de sa bulle par conséquent transformé ma vie de famille.


13 – Papa de Luigi, 10 ans
Père d’un enfant suivant 3I , résultats stupéfiants.


14 – Maman de Luigi, 10 ans
Grâce aussi à la méthode des 3i, notre fils diagnostiqué autiste sévère il y a 8 ans a pu se reconnecter avec lui-même, puis avec son environnement, échanger, communiquer, aller à l’école. Chaque enfant touché par ce syndrome a besoin de sur-mesure pour avoir une chance de s’en sortir. La Liberté est la première devise de la France, pays des Droits de l’Homme. Son respect me paraît d’autant plus nécessaire et impératif lorsque l’on touche aux droits et à l’avenir des plus fragiles de nos enfants. nos enfants.


15 – Maman de Domitille, 10 ans
Ma fille âgée de 10 ans suit la méthode 3i depuis 4 ans. Elle est totalement transformée. Elle suit désormais une scolarité quasi normale.


16 – Papa de Thibault, 17 ans
Parent d’un enfant autiste, je ne peux que me féliciter de l’existence d AEVE qui avec la méthode 3i a permis à notre fils de progresser et évoluer. Aucune solution viable de support adapté à son autisme et respectant sa personne ne nous a été proposée. Toutes sont du bricolage ou de la solution d’attente. C’est une honte pour un pays comme la France de voir les personnes dans cet état de handicap rester ainsi sans solution pérenne d’accueil de soutien et de développement adapté et acceptable. Je signe et soutient AEVE dans sa démarche d’accompagnement et pour le succès de sa méthode.