L'Association Autisme Espoir
Vers l'Ecole est soutenue par
la Fondation Bettencourt Schueller

Retrouvez Autisme Espoir sur Facebook Retrouvez-nous sur Facebook

Retrouvez-nous sur Twitter Retrouvez-nous sur Twitter


Association autisme
autisme espoir pour l'écoleautisme espoir pour l'école

LA MÉTHODE DES 3 i

D’où vient-elle ?
- de l’expérience réussie avec un enfant il y a 8 ans
- des principes d’une méthode américaine fondée sur le jeu, enrichie de l’expérience auprès de plus de 300 familles depuis, et avec une grille de lecture développementale pour guider les enfants dans leur progression
- de l'expérience obtenue par le suivi de près de 200 enfants avec succès aujourd'hui
- de rencontres avec des chercheurs confortant l’intérêt du jeu, du caractère continu de la méthode (intensivité), de l’imitation et de la détente, dans la « reconnexion » des parties du cerveau des enfants atteints d’autisme
- de toutes les observations faites dans le tableau « Ce qu’il faut savoir sur l’autisme ».

Cliquez ici pour visualiser nos vidéos

autisme jeu

 

Ses Caractéristiques :

Stimulation individuelle :
- Seul avec un adulte
- Dans une petite pièce aménagée, qui lui permettra de se concentrer en évitant les bruits,
la lumière, équipée d’une table, de 2 chaises, de quelques jeux installés en hauteur.

Stimulation intensive :
- 40 heures par semaine (incluant week-end et vacances), 6 heures par jour, ce qui implique
autisme stimulation individuelle une scolarisation à domicile.
- Le succès de l’éveil de l’enfant est la résultante du « stock d’heures investies »
On ne peut pas tricher avec le temps ni le raccourcir, le temps de ce travail dépendra
de chaque enfant.

Stimulation interactive :
- La communication est l’objectif prioritaire à travers toutes les activités
et non l’apprentissage de connaissances et de savoir-faire.

Par ex : si on fait de la pâte à modeler, l’important n’est pas de savoir la rouler et l’aplatir,
autisme stimulation individuelle mais de capter le regard de l’enfant de façon permanente ou d’amorcer un dialogue et
un échange gestuel et verbal. Les connaissances et les savoir-faire suivront naturellement.
Ni atelier ni leçon au départ.

 

Ses Supports :

LE JEU
Le jeu a une place centrale pour le développement et l’éveil de tout enfant.
Le jeu lui permet de créer la détente qui va engendrer l’éveil progressif nécessaire pour passer
par tous les stades du jeune enfant qu’il a occultés : regard, pointage, marionnettes, quatre pattes et langage... donc de pouvoir entrer en relation avec les autres visuellement, gestuellement, verbalement, comme le font tous les enfants entre 0 et 2 ans, par étape.

autisme stimulation par le jeu

Donc il faut tout transformer en jeu et s’amuser sans aucune attente comme avec un tout petit,
en partant toujours de ses centres d’intérêts.
Rentrer dans son monde tout doucement par l’affection, la tendresse et le respect pour l’amener peu à peu au nôtre.
Un programme développemental évolutif est défini chaque mois après une évaluation globale de l'enfant de 0 à 5.
Dès le niveau 4 atteint et dès que l’enfant parle, imite, regarde bien, il commence par étapes à réintégrer l’école.

 

Ses Exigences :

- Implication des parents dans le suivi individuel de l’enfant et pour la coordination de l’équipe des intervenants. Acceptation de la méthode par tous les intervenants (même des professionnels : orthophoniste, psychomotricien, psychologue…) : application dans son intégralité.
Le mélange avec d’autres méthodes, amène une progression de l’éveil de l’enfant moins rapide et des régressions dès lors que l’enfant n’a pas les outils de communication.

autisme bénévoles

- Travail d’équipe : parents, volontaires, orthophoniste, psychomotricien, psychologue, professeurs et directeur de l’école, responsables de l’Association A.E.V.E.
Les objectifs mensuels sont pris en équipe, avec le conseil permanent de l’association.
Ceci suppose des réunions bilans régulières : tous les mois à jour fixe avec toute l’équipe.
Le rapport est fait par la psychologue et donné à chaque intervenant.

 

 

Ses Objectifs :

victoire sur l'autisme

- Prendre le temps de le faire repasser à son rythme par tous les stades du développement
sans apprentissage et par le jeu interactif. Ce qui l’amènera à :

- être un enfant comme un autre, capable de communication, de rentrer en relation et de se sociabiliser.
- être autonome non par l’acquisition de réflexes mais de comportements spontanés ou personnels... grâce à sa possibilité d’imiter les autres.

- L’intégrer à l’école par étape, d’abord par l’école à la maison (remise au niveau scolaire de son âge) puis l’école (quelques heures puis mi temps...).

Donc, en jouant dans sa salle de jeu, l'enfant va pouvoir sortir de sa bulle et découvrir son environnement, et, à terme, s’il le peut, revenir au niveau des enfants de son âge, jouant et travaillant comme les autres.